Anaïs a bénéficié de la montée d’une des jeunes joueuses en nationale pour se hisser dans le tableau le plus fort (750 pts et +). Ouf une sacrée pression pour essayer de se maintenir et a priori c’est bon. Elle a joué magnifiquement bien en poule, rencontrant une 10 et une 8 ce n’était pas gagné. Elle leur a fait très peur en les poussant jusqu’à la 5ème et 4ème manche. Super ! Mais il faut tenir le coup physiquement à ce niveau et quand on rencontre la meilleure (classée 13) on ne peut pas faire grand chose. Encore du travail en perspective. A noter tout de même une perf à 7 à ne pas négliger. Bravo à elle, elle se classe 12ème sur 16 participantes.
Margaux, dans son tableau 500, a fait une excellente poule finissant 1ère. Elle est toujours restée concentrée tout au long de toutes ses parties, elle en a tout de même effectué 6 dans l’après-midi. Bravo pour tout ce travail ! Il faut noter sa belle performance d’avoir gagné 5 matchs sur les 6 disputés. Ce n’est pas toujours évident car le critérium impose un rythme très soutenu et il faut toujours être au top. Son jeu se perfectionne de jours en jours mais il faut encore travailler pour atteindre le cran au-dessus. Elle se classe tout de même 9ème sur 21 participantore, es.

Anaïs a bénéficié de la montée d’une des jeunes joueuses en nationale pour se hisser dans le tableau le plus fort (750 pts et +). Ouf une sacrée pression pour essayer de se maintenir et a priori c’est bon. Elle a joué magnifiquement bien en poule, rencontrant une 10 et une 8 ce n’était pas gagné. Elle leur a fait très peur en les poussant jusqu’à la 5ème et 4ème manche. Super ! Mais il faut tenir le coup physiquement à ce niveau et quand on rencontre la meilleure (classée 13) on ne peut pas faire grand chose. Encore du travail en perspective. A noter tout de même une perf à 7 à ne pas négliger. Bravo à elle, elle se classe 12ème sur 16 participantes.

Margaux, dans son tableau 500, a fait une excellente poule finissant 1ère. Elle est toujours restée concentrée tout au long de toutes ses parties, elle en a tout de même effectué 6 dans l’après-midi. Bravo pour tout ce travail ! Il faut noter sa belle performance d’avoir gagné 5 matchs sur les 6 disputés. Ce n’est pas toujours évident car le critérium impose un rythme très soutenu et il faut toujours être au top. Son jeu se perfectionne de jours en jours mais il faut encore travailler pour atteindre le cran au-dessus. Elle se classe tout de même 9ème sur 21 participantore, es.


Aurore Galley, malgré sa 1ere place en poule et sa victoire au match suivant, elle perd ensuite à la belle face à une joueuse (et ses « suporters » !) qui monte en classement. Ensuite, la fatigue étant présente, elle s’incline face à une classée 5 puis domine sa rivale de toujours Amandine classée 7. Pour finir 7e sur 19 joueuses.


Le Critérium se porte bien pour les filles